Fin d’une histoire d’amour

بواسطة , ديسمبر 9, 2009 1:40 م

Je vais vous raconter une histoire. Je vais vous raconter l’histoire d’un homme et d’une femme

Ils sont inscrits en première année à l’université. Ils se rendent aux cours depuis trois mois. Même département, même faculté. Il est grand, brun, sympathique. Elle est belle de la beauté pâle et magnétique de la Lune. Personne n’est comme elle. Il la cherche du regard chaque jour. Il la cherche dans les couloirs, dans la cour parmi la masse bruyante des étudiants et finit par la trouver. Elle est là, entre ses amies ou seule en train de lire un livre à l’ombre d’un arbre. Lui n’a pas le courage de l’approcher. A y penser, ses mains tremblent et son corps se raidit, pétrifié sur le pavé. Elle sait, elle a compris, mais elle le regarde sans dédain. Elle n’est pas de celles qui lorsqu’elles se font courtisées, se pavanent avec arrogance. Elle le regarde avec amour et attend qu’il trouve le courage, mais il continue de l’observer de loin, avec respect. Et c’est elle, qui un jour, vainc la timidité et s’approche de lui « Je m’appelle Amar, Lune, et toi ? » Lui blêmit, il sent son estomac se nouer et dans un souffle répond  «Mohamed ». C’est leur première rencontre, la plus belle

Cette nuit Mohamed ne pût dormir, il pensait et repensait à ce moment, quand Amar s’était approché de lui et lui avait parlé. Il ne lui avait suffi que de quelques minutes pour se sentir le plus heureux des hommes. Après cette première rencontre, Mohamed et Amar devinrent inséparables, ils cherchaient tous les prétextes pour passer du temps ensemble, suivaient les mêmes cours et en reparlaient après dans un bar pendant des heures autour d’un café. Qu’ils étaient amoureux, ils ne pouvaient le cacher et les gens commencèrent à faire des commentaires et les filles envieuses comméraient à propos d’Amar et Mohamed. Leur cœur était pur et leur amour fort, mais les chuchotements des gens continuaient de les persécuter. Mohamed, pour démontrer à tout le monde que son amour était honnête, décida d’en parler avec ses parents : Dès qu’il sera diplômé, Il épousera Amar. Leur fiançailles devinrent officielles

Les années passèrent très vite et le jour de la remise des diplômes arriva. Mohamed était heureux parce qu’enfin il pouvait épouser Amar et leur vie ensemble pouvait commencer. La famille de Mohamed se présenta chez Amar pour proposer le mariage, mais la famille de la fille refusa indignée. Mohamed n’était pas riche, il ne pouvait même pas acheter une alliance pour leur fille. Comment osait-il la demander en mariage !? C’était un jour très triste pour Mohamed, mais il ne se laissa pas décourager par le refus, il ne pouvait pas renoncer à Amar, elle était toute sa vie. Il travailla pendant deux ans avec le désespoir au cœur, en cherchant à mettre de côté le plus d’argent possible. Amar l’attendait et exaspérait ses parents en refusant toute autre proposition de mariage. Si elle ne pouvait pas épouser Mohamed elle n’épouserait personne. Mohamed réussit enfin à épargner assez d’argent pour offrir à Amar une modeste mais digne maison. Cette fois, la famille d’Amar ne pouvait pas refuser, la détermination de leur fille vainc toute résistance. Mohamed et Amar se marièrent quelques mois plus tard

28 décembre 2008. Une année passa après leur mariage : Amar attend un enfant, Amar est à son neuvième mois, Amar va accoucher. Les contractions sont de plus en plus fréquentes, la douleur est insupportable

« Mohamed ! Aides-moi ! Je me sens mourir… Il faut aller à l’hôpital, je n’en peux plus ! » . Mohamed est pâle, il ne sait pas quoi faire. Dehors les bombardements continuent n’épargnant personne. Un autre cri plus fort, désespéré. Amar est exténuée. Mohamed appelle l’ambulance. Et l’ambulance arrive, Amar est transportée à l’intérieur, Mohamed monte derrière elle. Le chauffeur démarre, met la sirène, et accélère. Amar crie de douleur, sueurs et larmes, elle n’arrive pas à respirer. Vite, plus vite, le chauffeur accélère encore. Mohamed est près d’Amar et cherche à la rassurer « résistes, tu peux le faire, avec l’aide de Dieu, nous arriverons à l’hôpital ». Le médecin fit signe de la tête « non, Mohamed, il n’y a plus de temps, Amar va accoucher ici ». Le chauffeur arrête l’ambulance

Mohamed est terrifié, il a peur de perdre son enfant, il a peur de perdre Amar… Et il pleure, les larmes coulent. Il ne peut pas se retenir. Il a peur, il ne peut rien faire, seulement espérer. Dans le même temps, le médecin a commencé à assister Amar pour l’accouchement. Elle pleure, crie et pousse. Elle pousse à en perdre le souffle, et puis encore et encore et enfin… un hurlement désespéré : elle est née ! La fille d’Amar et Mohamad pleure alors que des perles de pluie tambourinent sur le toit de l’ambulance. Amar et Mohamad se regardent. Soudain, un sifflement et une très forte explosion. Les alentours ne sont plus que fragments de métal, de chair et de sang

A AlJazeera arrive une nouvelle urgente : l’armée israélienne a touché une ambulance avec un missile aérien F-16. Un homme, une femme, un nouveau-né et le chauffeur sont morts. Le

médecin est gravement blessé.

Un missile, un missile israélien a mit fin à l’amour de Mohamed et Amar, Amar Filistin, « Lune de Palestine ». Un missile a tué une petite fille, une nouvelle vie née de l’amour de ses parents et morte à cause de la haine qui a poussé Israël à tuer, à tuer des civils sans défenses

Court instant de vie devenu une autre victime à ajouter à l’infâme liste des morts innocents

Les réunions des leaders arabes sont arrivées tardivement. Les Nations Unies n’ont pas sauvé cette vie. Les droits de l’homme, les droits des enfants ne sont que encre sur papier, quand Israël écrit son histoire avec le sang palestinien

Le médecin survivant a pu raconter et faire connaître au monde ce qu’il s’est passé : l’histoire de Mohamed, Amar et de leur petite fille, « Gaza de Palestine », née et morte le 28/12/2008 à 2 heures du matin dans un bombardement isrtaélien

13/01/2009

Saed Karzoun

- Translation by: Benjamin Payen.

Be Sociable, Share!

2 ردود على “Fin d’une histoire d’amour”

  1. Pharmd152 قال:

    Hello! deeckbe interesting deeckbe site!

  2. When you want to a good academic grade, you should show the well done humanities essays. The smashing research paper will be a correct stuff for custom written essays creating, I guess.

اترك رد

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture.
Anti-Spam Image

Powered by WP Hashcash